Navigation Menu
Wwoofing #07 – Wilder et Rosa

Wwoofing #07 – Wilder et Rosa

  • Author: Maylis & Adrien
  • Date Posted: Août 11, 2015
  • Category:
  • Address: Pisuquia District

Wwoofing #07 au Pérou: Café, coca et cours d’anglais

 

Où ? Duraznillo, Amazonas, Peru
Quand ? Deux semaines en Avril 2015
Source : Liste Wwoof Perou (PER-69122 . 9140)

Présentation : Vous serez très bien accueilli dans la famille de Wilder à Duraznillo. Il vit avec sa femme Rosa et ses trois filles, mais vous serez vite amené à rencontrer le reste de sa grande famille dans le village.

Pour vous rendre à Duraznillo, vous devrez d’abord vous rendre à Chachapoyas puis prendre un 4×4 jusqu’à San Pedro (3h de route pour 50 soles) où vous attendra sûrement Wilder. Ensuite il reste une petite demie heure de marche jusqu’au village.

Confort :

Wilder a une maison relativement grande dans le style du village, où il a prévu 2 chambres pour les invités: Une chambre double et un dortoir de trois lits simples. Il y a l’électricité et même l’eau chaude dans la salle de bain familiale.

Les repas sont préparés par Rosa et nous mangions tous ensemble. La Cuisine est locale, tous les produits viennent des récoltes. Rosa acceptera volontiers si vous souhaitez cuisiner une spécialité de chez vous!

Travail :

La journée de travail commence vers 8h jusqu´au déjeuner vers 12h. L’après-midi (13h-17h), nous étions divisés en deux. Maylis donnait les cours d’anglais à l’école et Adrien continuait à travailler en extérieur. Les journées sont assez physiques puisque la moindre parcelle est toujours située à 30 min de montée ou de descente (qu’il faudra tout de même grimper pour rentrer à la maison). Le rythme de la journée de travail est entrecoupé de pauses toutes les deux heures environs, pour mâcher la coca.

Le dimanche, généralement, il ne travaille pas.

Activités réalisées  :

Nous avons fait énormément de choses différentes.

– Récolte des feuilles de coca, bananes, bois, camote, yuka, miel, maïs.

– Repiquage des plants de café.

– Désherbage d’une parcelle de café

– Semi de la luzerne (pour les cochon d’indes).

– Cours d’anglais aux enfants : De 5 à 15 ans, niveau basique.

– Tissage à la façon traditionnelle péruvienne

– Mise en ruche d’un nid d’abeilles sauvages.

– Production de la chancaca (sucre non raffiné) extraite de la cane à sucre.

 

  • Points Forts
    f

    – Nous avons reçu un excellent accueil et avons été intégrés à la vie du village en peu de temps.

    – Wilder et sa famille sont des personnes remarquables par leur gentillesse et très attachantes.

    – Vous apprendrez énormément sur la culture locale, Wilder adore partager ses connaissances.

    – Il y a des ruines Chachapoyas abandonnées dans la forêt à 1h30 du village, Wilder pourra vous y amener, il a de bonnes connaissances historiques ayant été lui-même guide.

    – Vous serez invité à connaitre les différents habitants du village. Nous avons été plusieurs fois invités à manger chez différentes familles.

    – Encore une fois l´endroit est magnifique, il est situé en plein cœur de la nature.
    f

  • Points Faibles
    f

    – L’endroit est difficile d’accès.

    – Si vous décidez de suivre le rythme de travail de Wilder, c’est assez éprouvant, mais nous travaillions toujours dans la bonne humeur.

    – La famille vit très modestement et c’est pour eux un luxe de manger certains aliments qu’ils ne produisent pas. Vous ne mangerez pas de façon très variée mais toujours à votre faim. Cela dit, rien ne vous empêche d’aller au marché de San Pedro pour cuisiner quelque chose de différent pour la famille.

 

 

    4 Comments

  1. Le Perou aurait enormement d opportunites en terme de wwoofing, mais les peruviens ont tres peu acces a internet en zone rurale et n ont de toute facon, aucune idee de l existence du concept. Il faut une certaine ouverture d esprit pour comprendre l interet de l echange avec des etrangers.

    • Tout à fait d’accord, et lorsqu’ils connaissent le concept, ils sont vraiment intéressés pour accueillir des wwoofers, notamment dans les zones plus reculées.

      • Salut a vous !
        Tout d’abord on adore votre blog a fait quelque temps qu’on le suit un peu vu qu’il nous a inspiré pour preparer notre voyage. On arrive bientôt au perou et on est tombé sur le profil workaway de Wilde et Rosa. Malheureusement ça fait 2 mois qu’on a envoyé notre mail sans réponse. Et en cherchant duraznillo sur internet je viens de me rendre compte que vous les conaissez. Pouvez vous nous donner leur contact? Sinon est il possible de venir directement à duraznillo et leur proposer notre aide ? On se doute bien en effet que l’accès Internet très très compliqué …
        Camille

        • Hey, merci beaucoup !
          D’après les dernières nouvelles, Wilder est parti vivre à Lima, mais il à toujours de la famille à Duraznillo. Après, oui vous pouvez aller directement à Duraznillo et demander Adalicio, son père, qui est très sympa. C’est à 3h de route en 4×4 depuis chachapoyas puis 30 min de marche. Je t’envoie son contact directement par mail.

          ++
          Adrien

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *