Navigation Menu
Wwoofing #2 – Leña y Cocina

Wwoofing #2 – Leña y Cocina

  • Author: Maylis & Adrien
  • Date Posted: Déc 21, 2014
  • Category:
  • Address: Cerro Negro, Coyhaique, Chile

Wwoofing #2  Luis Miranda

 

Où ? Coyhaique, Patagonie Chilienne
Quand ? Deux semaines en novembre
Source : Liste wwoof chili http://www.wwoofchile.cl/

 

  1. Activités réalisées  : 

     

    Wwoofing dans une « parcela », petit camp tenu par un jeune couple dans les hauteurs de Coyhaique avec une vue magnifique sur toute la vallée. Ils font du tourisme rural l´été ( balade a cheval, rafting), le reste de l´année ils s´occupent de la ferme.

    Les journées de travail ne sont pas vraiment réglées, mais c´est plutôt tranquille dans l´ensemble. Le réveil se fait généralement vers 9h et on ne travaille pas plus de 5h par jour. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons été accueilli par Abi, la femme de Luis. C´est une Anglaise qui vit depuis 8 ans dans la région. Luis est arrivé 3-4 jours après, en plus de s’occuper du camp, il lui arrive de faire guide personnel dans la région.

    • Tâches quotidiennes 
      • Nourrir les poules
      • Arroser les plantes dans la serre (c´est très rapide, elle est minuscule)
      • Nourrir les chiens
      • Aller voir les chevaux
      • S´occuper de la maison : vaisselle, balai, mettre la table…
      • Cuisiner : Abi n´est pas très bonne cuisinière. Du coup des qu’on avait l´occasion nous faisions des tartes, clafoutis, pain, pancake et autres douceurs.
    • Autres taches :
      • Faire de la confiture, des sopaipillas ( pains frits typiques du chili)
      • Leña : La leña, c´est le bois pour se chauffer et ça représente pas mal de travail. il faut le ramasser dans la forêt, le charger dans la camionnette, le décharger et le ranger.
      • Dresser un cheval pour qu´il puisse être monté par les touristes.
      • Tuer et découper une brebis (ad libitum!)
    • Autres petites tâches ponctuelles
      • Faire des tas de crottes de chevaux! ( pour faire pousser l’herbe)
      • Ramasser des galets (pour consolider une partie de la maison)
      • Consolider la clôture pour les poules
  2. Points forts

    • Le point fort de ce wwoofing, c´est l´ambiance créée par Luis. Il adore rire et faire rire.
    • Pas mal de rencontre:
      • Luis accueille d´autres wwoofers et couchsurfers du monde entier (une allemande, une chilienne, une américaine et un israelien pendant notre séjour). L´ambiance et encore plus conviviale quand la maison est pleine.
      • Luis adore les asados (barbecues), c´est l´occasion de passer de bonne soirées avec ses potes chiliens.
    • L´endroit est magnifique!
    • Abi est Luis sont très souples sur les horaires et s´adaptent si vous avez besoin d´aller en ville etc.
    • On travaille aussi avec les voisins. C´est un vieux couple qui vit (depuis toujours?) dans leur petite maison chaleureuse. On s´y arrête pour prendre le mate, discuter et manger des sopaipillas. On est aller y faire la confiture de rhubarbe et les sopaipillas dirigés par ses conseils d´experte. Nous avons aussi dîner plusieurs fois avec eux, ambiance campagne, brebis et cartes en famille. Par contre, difficile de suivre toutes les conversations!
    • Abi adore les animaux, c´est parfait si vous aimez les chevaux, poules, chiens, chats, oies, brebis…
  3. Points faibles

  • Le gros point faible, c´est quand Luis n´est pas la. Abi est plutôt renfermée donc les repas peuvent être un peu longuet une fois les conversations sur les (aux) animaux terminées!
  • Il y a la douche mais pas d´eau chaude. Et il vaut mieux savoir faire du feu dans la chambre pour bien dormir.
  • Ce n´est pas vraiment un wwoofing, dans le sens ou il n´y a pas le coté écologie. La serre est bio certes, mais vraiment minuscule, ils font pousser quelques pieds de bettes et plantes aromatiques et s´en occupent peu.

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *