Navigation Menu

wwoofing

Nos 12 conseils pour voyager grâce au wwoofing

 

Voila près d’un an que nous voyageons en Amérique du Sud en enchainant les wwoofings d’un pays à l’autre. Il est temps désormais de vous partager nos savoirs, et de vous prodiguer nos meilleurs conseils de wwoofers avertis.

Pour tous les voyageurs qui voudraient tenter l’expérience, voici ci-dessous nos 12 meilleurs conseils à lire avant de vous lancer dans l’aventure du wwoofing à l’étranger.

1. Contactez les hôtes à l’avance : Selon les pays et le type de wwoofing, certains hôtes croulent sous les demandes de wwoofers. Il vous faudra donc anticiper un minimum votre candidature. En général, nous demandions deux semaines à l’avance mais si vous avez un intérêt pour une ferme en particulier, surtout, n’hésitez pas à les contacter un voire deux mois à l’avance. Vous n’êtes pas les seuls sur le marché!

N’oubliez pas, une fois que vous êtes accepté dans un wwoofing, de leur confirmer deux jours avant votre arrivée!

2. Appelez les contacts par téléphone : Les mails c’est pratique mais question wwoofing, rien ne vaut le téléphone. Premièrement, vous serez plus vite fixé sur la réponse. Deuxièmement, les hôtes aiment bien discuter avec leurs futurs wwoofers. Troisièmement, les hôtes n’ont que rarement internet chez eux, surtout dans les zones plus reculés.

Petit conseil pour l’Amérique du Sud, au passage, vous n’avez pas besoin d’acheter une carte sim, vous trouverez facilement dans tous les pays des téléphones à disposition (et pour pas cher du tout).

3. Établissez-vous des critères : Les tâches en wwoofing sont aussi variées qu’il y a d’offres. Posez-vous la question de ce qui vous intéresse pour sélectionner vos fermes. Vous souhaitez apprendre la bioconstruction ou la permaculture, vivre en communauté hippie ou chez une famille plus traditionnelle. Pour notre part, nous avons testé à peu près tout cela, mais lisez les descriptions à l’avance en fonction de la région car dans certaines zones, le choix sera très restreint.

4. Prévoyez de rester au moins 2 semaines dans les fermes : C’était pour nous la durée idéale pour avoir le temps de faire connaissance et de s’intégrer à la vie de la ferme tout en ayant le temps de continuer le voyage ensuite. En général, les hôtes demandent aux futurs wwoofers de rester au moins deux semaines. Certains, plus rares, préfèrent accueillir pour des durées plus longue de plusieurs mois ou même plusieurs années. Pour ceux qui ont plus de temps ou pour les plus sédentaires…

5. Ne soyez pas trop exigeant sur le confort : Vous allez vivre à la façon de vos hôtes, ce qui peut vouloir dire parfois sans eau ou sans électricité, et très souvent sans internet. Cela fait partie de l’aventure, prenez-le comme une chance d’expérimenter la vie simple et de vous déconnecter quelque temps du monde virtuel. Finalement, le confort influe très peu sur la qualité et l’image que vous vous ferez d’un wwoofing. Bien souvent, les meilleurs ont été ceux qui nous offraient le moins de confort!

DSC_0814

6. Préparez-vous à changer de régime : Où que vous vous retrouviez, vous allez dans chaque wwoofing, manger différemment de vos habitudes. Généralement, vous consommerez les produits sains de la ferme et c’est très bien. Cependant, vous aurez de grandes chances de tomber dans des wwoofings au régime végétarien, voire végétalien. Ou à l’inverse une ferme d’élevage où on y mange énormément de viande et encore une autre où vous picorerez du maïs dès le petit-déjeuner.

Quoiqu’il en soit, avec tous ses changements d’habitude, vous risquez d’avoir quelques surprises au niveau digestif… Ce n’est pas vraiment un conseil, seulement, vous serez prévenu!

Aussi, certains produits pourront vous manquer parfois. Avec l’expérience (et voici notre conseil), nous arrivions toujours chez nos hôtes avec une petite réserve de biscuits ou de chocolat.

7. Prévoir une tenue de travail : Quand on voyage on ne s’embarrasse pas d’une paire de botes. Si vous avez de la chance vous trouverez sur place, sinon vous pouvez faire comme nous et prévoir le minimum. Soit une paire de veille basket, un vieux pantalon, un vieux t-shirt, un short et une casquette. Vous devriez vous en sortir avec ça!

8. En arrivant, n’hésitez pas à demander les conditions de travail : Ou même au téléphone si vous pouvez. Il est important, dans certains cas, que les règles soient bien claires dès le départ pour ne pas qu’il y ait d’abus ou de malentendus. N’ayez aucun complexe à demander combien d’heures de travail vous allez faire par jour, quels sont les jours de repos et les autres modalités sur la nourriture et la chambre.

IMG_1123

9. Evitez les wwoofings où vous êtes livrez à vous même: Un wwoofing où il y a très peu d’échange avec l’hôte et où vous travaillez seul sur une même tâche toute la journée, n’est pas vraiment ce que nous qualifions de bonnes expériences. Cependant vous pourriez vous retrouver dans un cas similaire. A vous d’en tirer le meilleur parti (se faire de nouveaux amis woofers, profiter à fond de la région pendant les temps libres, cuisiner, peindre…).

Privilégiez les wwoofings où vous travaillez avec l’hôte, vous apprendrez beaucoup plus et c’est souvent les meilleurs moments pour faire connaissance.

10. Donnez-vous en peu de temps pour vous adapter : C’est toujours un peu bizarre un wwoofing, surtout au début. Vous allez vous retrouver dans des milieux complètement différents de ce que vous connaissez et cette perte de repères peut déstabiliser ou faire peur. Laissez-vous quelques jours pour vous habituer et restez positif, vous serez largement récompensé.

11. N’oubliez pas que vous êtes libre : Si vous n’aimez pas ce que vous faites, n’hésitez surtout pas à en parler avec votre hôte et à partir si le problème n’est pas résolu. Rien ne doit vous obliger à rester, il n’y a pas de contrat qui vous retient.

12. Partagez autant que possible avec les hôtes: Parce que le wwoofing c’est avant tout un échange, c’est une occasion unique de rencontrer des personnes que vous n’auriez pas croisées en voyageant d’une façon plus traditionnelle. Ne négligez pas tous ces moments au travail et en dehors. Partagez un moment à discuter après les repas, c’est le minimum, vous n’êtes pas dans une auberge. N’oubliez pas que les hôtes ont choisi le concept du wwoofing avant tout pour cet échange.

DSC_0600

Avec ces 12 conseils, vous pouvez commencer l’aventure plus sereinement, mais sachez bien que le wwoofing contient toujours sa part de surprises ! Nous avons fait cela pendant prés d’un an et ce furent des expériences incroyables qui ont rendu notre voyage inoubliable et plein de rebondissements.

Alors n’hésitez plus, tentez et retentez la vie de wwoofer!

Laissez-nous un commentaire si vous avez encore des questions, nous vous répondrons avec plaisir.

Partager l'article:

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

    35 Comments

  1. Super article ! Je crois que nous partageons la même vision du volontariat.
    Un an que nous faisons la même chose en Asie et nous validons entièrement tous les points 🙂

    L’inconfort n’est rien comparé à la richesse de chaque expérience. Par contre, on trouve que 2 semaines est vraiment le minimum. Nous aimons rester 3 semaines voire un mois quitte à moins visiter le pays.

    En un an, vous en avez fait combien? Des expériences négatives où vous êtes partis ?

    En tout cas, super façon de voyager !!!
    Bonne continuation

    • Salut Guillaume,

      Au total, nous en avons fait 10. Tu pourras retrouver la plupart sur la wwoofmap http://wwoofnext.com/?s=&post_type=listing . La grande majorité sont des bonnes expériences!

      Merci pour ton commentaire sur les wwoofing en Asie. N’hésite surtout pas à nous partager tes expériences, nous les publierons avec grand plaisir!

      Au plaisir de vous lire sur http://www.lemondeadeux.com/

      A bientôt!

      Maylis et Adrien

      • Bonjour !

        Quelqu’un a surement déjà posé la question mais est-ce qu’il est possible de faire du woofing au Perou sans visa de travail (j’ai plus de 30ans donc le PVT c’est mort) ou ça n’est pas bien vu comme en NL ?

        Merci, votre blog fait rêver en tout cas 😉

        • Bonjour !

          Le PVT ni aucun permis de travail particulier n’est demandé pour faire du wwoofing.

          Merci, bon voyage Thomas !
          Adrien

  2. Salut à tout les deux, avec mon ami on a ès envie de voyager, faire des rencontres humaines. êtes vous partit avec beaucoup d’économies en poche? MERCI de partager tout ça avec nous.

    • Salut Jorgina, pour te donner une idée, nous sommes partis avec 6000€ chacun pour voyager pendant un an. Nous dépensions en moyenne 500€ par mois en logement, visites et nourriture. Après, tout dépend de la façon de vivre pendant ton voyage, de tes déplacements etc.

      Merci pour ton commentaire et bon voyage 😉

  3. Bonjour,

    Je me demandais comment vous trouviez les adresses des wwoofing.. Pour le Pérou il y a le site officiel mais en Bolivie il me semble pas..? Et au Chili je ne sais pas..?
    Si non avez-vous des adresses ou vous êtes allés ?! Merci d’avance

    • Salut, en effet le site wwoofing Bolivie est très mal fait, il faut passer par wwoof indépendant mais nous n’avons jamais réussi à avoir accès à la liste…
      Pour le site wwoof Chili, pas de problème en revanche.
      Je t’invite à te rendre sur la wwoofmap, tu auras toutes les informations sur les adresses ou nous sommes allés.

      Merci à toi!

      • Salut à vous !
        Bravo pour votre site, il est super bien fait !
        Je finis mes préparatifs pour un voyage en solo sac à dos pour 6 mois e Amérique du Sud…tourisme et Wwoofing et vos infos sont précieuses !
        J’ai déjà adhéré au Wwoof argentine par contre je ne comprends pas comment est fait le site du Pérou ?? Je n’arrive pas à payer mon adhésion et accéder à la liste…? Vous pouvez m’éclairer ??

        • Salut Clotilde,
          Je sais qu’il y avait eu un petit temps de latence avant de recevoir les adresse (moins de 15 jours) mais ça avait bien fonctionné de notre côté. Il faut d’abord se créer un compte en tant que wwoofer et ensuite demander l’accès ( et payer) la liste.

  4. Bonjour

    Nous sommes Diane et Alexandre et nous venons en Argentine en Juin.
    Avez vous fait du woofing dans le nord-ouest andin ? Si oui chez quelles fermes?
    Merci de votre réponse.
    Alex

  5. Bonjour,
    Pour faire du wwoofing à deux, faut-il chaque personne s’inscrive sur le site ?Ou alors une seule inscription suffit pour avoir accès aux offre et après dire que l’on est deux aux hôtes ?
    Merci!

    • Salut Lou !
      Une personne suffit pour avoir accès aux contacts, aucun problème de se côté la, c’est à vous de voir ensuite avec l’hôte s’il peut accueillir plusieurs personnes.
      Bon wwoofings,
      Adrien

  6. Bonjour à tous les deux,
    Avez vous eu besoin de visa travail ou pvt pour faire du woofing ?
    Merci pour votre réponse !

    • Hello,
      Non le PVT n’est pas nécessaire pour faire du wwoofing mais il permet de pouvoir rester un an en Argentine.
      …Et ça c’est cool 🙂

  7. Bonsoir …svp guidez moi je suis nouveau sur ce site si possible de me donnez plus d’informations sur le site ainsi que de me guidez je cherche a faire un bon choix ..merci

  8. Salut Adrien et Maylis !

    on vous l’a déjà dit mais c’est vrai que votre site est très bien fait, complet, agréable, vivant.
    On s’apprête à partir pour 4 mois au chili, Pérou, Bolivie, éventuellement Argentine et on aimerait woowfer en famille. On emmène nos 3 enfants (9,7 et 2,5 ans)…
    Avez-vous déjà rencontré des voyageurs avec des enfants ?

    Sinon, d’un point de vue pratique, vous adhérez pour chaque pays et une seule adhésion suffit ? Ou bien l’hôte demande une adhésion par personne?

    Merci à vous !
    Sandra et Nico (los peroduf au chili)

    • Hello la famille, merci beaucoup !
      Le wwoofing en famille, ça se fait, il faudra juste checker au préalable avec les hôtes, certains acceptent, d’autres non. Généralement c’est mentionné dans la description du wwoofing.
      Il faudra acheter une liste par pays par contre il n’y a pas d’adhésion à payer à l’hôte, normalement, il n’y a pas d’échange d’argent entre l’hôte et les wwoofers (le travail contre le gîte et le couvert 😉 )

      Bon voyage !

  9. Hello! Tout d’abord merci pour votre site il est fantastique! Je ne parle pas un mot d’espagnol donc j’ai un peu peur de me lancer dans le wwoofing en amérique du sud pour le moment mais ça à l’air tellement formidable! J’avais une question qui n’a rien à voir mais pouvez vous m’indiquer quel est le remix exact de la chanson I wanna be like you qui est dans votre vidéo? J’en ai écouté pas mal mais impossible de tomber sur celle là! Merci à vous

  10. Salut à tous les deux !!

    Quelle Experience Géniale ! 🙂

    Je compte faire voyage solo de Colombie jusqu’en Argentine, Stop, Tente, Woofing, au gré des rencontres ect … Ca le ferait non la bas ?
    Meme sans parler espagnol pour le moment 😀

    Auriez vous d’autres Conseils Pratiques ? Vous dites qu’il vaut mieux reserver en avance le woofing, donc il faut connexion internet ect ..?

    De maniere generale comment vous vous débrouilliez ? Points de chute, Etapes, Lieux à voir, Fermes a faire ..

    Merci beaucoup pour vos eclaircissements et bravo encore 🙂
    Romain

    • Hello Romain,

      On a pas testé le stop en Colombie par manque de temps mais je pense que c’est possible. Par contre pour le Pérou et la Bolivie ça va être plus compliqué, en général les conducteurs te font payer (on s’est dit autant prendre le bus du coup ! ).
      T’inquiètes pas pour internet, tu trouveras bien un endroit pour te connecter ou des téléphones à utiliser dans les villes.
      En gros, pour l’organisation, on avait toujours un ferme d’avance, on choisissait en fonction de la région où on voulait aller et prévenions 2 à 4 semaines à l’avance.
      Merci à toi et bon voyage 🙂

      • Salut salut!
        J’ai 18 ans et je ne parle pas un mot en espagnole, mais j’aimerais tellement faire du woofing au Pérou! est ce que vous pensez que c’est trop galéré?
        Merci pour tous ces conseils!

  11. Bonjour, je trouve que votre site est vraiment excellent. Je compte partir en amerique du sud pour une durée de 3 mois minimum et essayer la formule alternant 2 semaines wwoofing et 2 semaines de tourisme, qu’en pensez vous ?

    • Ca à l’air top comme programme ! C’est ce qu’on faisait grosso modo 😉

  12. Bonjour, et merci pour votre blog : c’est super à lire pour les apprentis wwoofers que nous sommes ! Une question pratique : est-il d’usage de faire payer une caution de 100 dollars (équateur) de la part d’un hôte aux volontaires ? Nous nous interrogeons…
    Merci 🙂
    Antoine

    • Hello,
      On ne nous a jamais demandé ça, c’est surement des hôtes qui ont eu des problèmes avec du matériel cassé par d’autres wwoofers dans le passé. Je suis curieux de savoir comment ça s’est passé, tu y es allé finalement? tu as été bien reçu ?

  13. Bonjour
    Je voudrais vous faire part d’une très mauvaise expérience qu’est en train de vivre ma fille et son copain dans une ferme en Norvège. En effet , le jour de leur arrivée, ils ont rencontré un couple qui ecourtait leur séjour dans cette ferme, excédés par la cadence de travail imposé par la responsable (10/12h par jour sans aucun repos en semaine) et sans échange amicaux avec les hôtes, ni même de temps et de possibilités de découvrir la région. …ils font à leurs tours le même bilan, et pourtant je peux vous assurer que me fille ne rechigne pas à la tâche (d’autant que mes parents sont agriculteurs et éleveurs de moutons comme dans la ferme précitée),….évidemment ce qu’ils prenaient comme leurs premiers voyages, du rêve, ils passent au cauchemar, et malgré les tentatives de dialogue, sans issues, ils envisagent de quitter cette ferme à leur tour…. ils ne peuvent même pas louer sur place pour faire durer le séjour car la vie en Norvège est très chère, ils avaient mis toutes les petites économies qu’ils avaient dans les billets d’avion…je vais donc les aider à trouver une solution, et certainement leurs payer de nouveaux billets d’avions….mais si je vous adresse ce message c’est avant tout pour savoir quelles possibilités existent pour informer les futures destinataires de cette ferme des conditions d’accueil….(comme par exemple sur des sites comme airbnb). ….que les mauvaises expériences des’uns servent au moins pour les autres. ….
    Cordialement
    Laurent

    • Bonjour Laurent,
      Merci pour le témoignage, en effet, comme il n’y a pas de réglementation il peux y avoir des abus… Le mieux c’est de quitter la ferme en leur expliquant les raisons. Vous devriez signalez la ferme à wwoof norvège (http://www.wwoofnorway.org/) afin qu’elle soit radiée de la liste. Malheureusement, il n’y a pas de plateforme qui permet de donner un avis sur un wwoofing comme c’est le cas pour workaway ou helpx. Vous pouvez mentionner le nom de la ferme dans les commentaires ici ou encore mieux, nous envoyer par mail les informations pour qu’on l’ajoute à la wwoof map (cf http://wwoofnext.com/?s=&post_type=listing) ça pourrait servir à d’autres personnes 😉
      Bon courage

      • Bonjour
        Tout d abord merci pour votre réponse,
        leur retour est maintenant programmé (ainsi que celui du 3 ème « wofer », arrivé dans cette ferme en même temps que ma fille et son copain….).
        Dès son retour, nous prendrons le temps de vous transmettre les informations au sujet de cette ferme ainsi qu’au « woof-Norvège ».
        Évidemment, Ils seront plus précis que moi pour faire part de leur mauvaise expérience dans cette ferme….en 15 jours ce sont 5 « woofers » qui ont quitté cette ferme avant le terme de leurs séjours…..

        • Salut Benoît.
          Je suis tenté de partir en Norvège bientôt pour du woofing. N’hésite pas à préciser la ferne, la régien etc. Encore bravo pour le site, ça permet carrément de se faire une idée plus complète sur la question.
          A+

  14. Bonjour,

    J’ai déjà fait du wwoof sur une île grecque et désirs plus que tout renouveller l’expérience en amrique du sud.
    Mais ou trouver des contact ? !! Si tu m’aider stp.
    En effet je tombe que sur des sites comme le tien mais aucun genre pôle emplois du wwoofing lol et je ne peux me permettre financièrement de partir sans savoir combien de temps il va me falloir pour trouver quelque chose^^
    Merci par avancé.

    Je suis prête a échanger sur mon expérience également si ça peut intéresser quelqu’un 😉

    • Bonjour Mélissa,
      Les contacts sont disponibles sur les sites officiels de wwoofing par pays. Ils sont répertoriés sur ce site : http://wwoof.net/
      N’hésite pas à partager ton expérience dans les commentaires, on est toujours preneurs.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *